Venez percer les mystères du paranormal !!!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
LE FORUM EST ACTUELLEMENT EN VACANCE !!! Rendez-vous à la rentrée.
Le forum souhaite la bienvenue aux nouveaux membres !!!
Derniers sujets
» La plage d'Hendaye
Ven 12 Juil - 11:28 par Irina

» Citation de films
Jeu 11 Juil - 10:22 par Irina

» En mode...
Jeu 11 Juil - 10:16 par Wolf

» Defouloir
Mer 10 Juil - 20:10 par Pandora983

» ABC des séries
Mer 10 Juil - 10:42 par Eragor

» Video sur le paranomal
Mer 10 Juil - 10:38 par Robryn

» La météo chez vous
Mar 9 Juil - 10:21 par Eragor

» Quel film avez vous vu en ce moment ?
Lun 8 Juil - 18:55 par Elandra

» L’hotel Alaska
Lun 8 Juil - 10:37 par Turion

Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Les Sorcier(es)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elandra
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Les Sorcier(es)   Lun 2 Juil - 10:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un sorcier ou une sorcière est une personne qui pratique la sorcellerie. Si l'image du sorcier et de la sorcière est très variable selon les cultures, la sorcière est dans le monde occidental principalement associée à sa capacité à voler sur un balai, aux sabbats et à la chasse aux sorcières. Le sorcier est parfois associé au voyant, d'autres l'associent au chaman, qui est un spécialiste de la communication avec les puissances de la nature et les défunts.

l'Antiquité :
Il est difficile d'avoir une vision exacte de la pratique de la sorcellerie dans l'Antiquité. Celle-ci était en effet réprouvée, voire interdite. Pline l'Ancien rapporte son interdiction à Rome par la Loi des XII tables vers -450. La Lex Cornelia interdisait sa pratique et condamnait à mort ceux qui s'adonnaient aux pratiques de sorcellerie : " les devins, les enchanteurs et ceux qui font usage de la sorcellerie à de mauvaises fins, ceux qui évoquent les démons, qui bouleversent les éléments, qui, pour nuire, emploient des images de cire, seront punis de mort. "

Au Moyen Age :
Au début du Moyen Âge, Clovis promulgue la Lex Salica condamnant les sorciers à payer de fortes amendes. Le code de Charlemagne prévoit également des emprisonnements pour les adeptes de sorcellerie. Parallèlement à ces répressions, se développe toute une littérature inquisitoriale (près de deux mille œuvres) dénonçant les pouvoirs maléfiques des sorcières. Parmi ces œuvres, figurent Le Marteau des sorcières, premier livre de poche, De la démonomanie des sorciers de Jean Bodin, le Discours exécrable des sorciers d'Henry Boguet.

Mais c'est en 1326, par une bulle pontificale du pape Jean XXII que commence la persécution des sorciers qui s'étale sur près de quatre siècles : « Nous apprenons avec douleur l'iniquité de plusieurs hommes, chrétiens seulement de nom. Ils traitent avec la mort et pactisent avec l'enfer, car ils sacrifient aux démons. ».
Claude Seignolle précise que ces procès et exécutions concernèrent surtout les femmes : « Satan eut ses prêtres : ce furent les sorciers. Il eut surtout ses prêtresses : les sorcières ; et c'est encore par une conséquence de la plus implacable logique que, les hommes étant seuls admis au service du Seigneur, les femmes, qui en étaient exclues, allèrent en plus grand nombre vers son rival obscur, qui les accueillait de préférence. On a dit qu'il y avait mille sorcières pour un sorcier ; c'est là une exagération manifeste, mais il est certain que la proportion des femmes, dans la foule qui se pressait à l'adoration du Bouc, l'emportait beaucoup sur celle des hommes.

Les exécutions des sorcières sont légitimées par les aveux que les inquisiteurs leur arrachent, souvent sous la torture ou par le biais de promesses mensongères. Jean Bodin cautionne ces abus de confiance : « C'est chose vertueuse, nécessaire et louable, de mentir afin de sauver la vie des innocents, et il est condamnable de dire la vérité qui pourrait détruire. ». D'abord seulement exercés par les gens d'Église, les procès sont ensuite pris en charge par les laïcs. En 1599, le roi Jacques Ier d'Angleterre montre comment il est possible de prouver la culpabilité d'une sorcière en la piquant, ou bien en la jetant à l'eau : si la piqûre ne saigne pas, la sorcière est reconnue coupable. De même si la femme s'avise de remonter à la surface de l'eau après y avoir été précipitée.

Vers la fin du XVe siècle, de nombreux Européens cultivés croyaient que les sorcières pratiquaient de nombreuses activités diaboliques en plus de la magie noire. Ils croyaient que les sorcières faisaient un pacte explicite personnel avec le diable. Le pacte avec le diable donnait à la sorcière le pouvoir d'accomplir des maléfices et la faisait entrer au service du diable. Les sorcières acceptaient alors de rejeter la foi chrétienne et d'être rebaptisées par le diable en guise de soumission. Le diable appliquait une marque sur la sorcière.

Le sabbat :
Le sabbat serait une déformation de Sabasius, c'est-à-dire Bacchus et dériverait du mot Sabazzia, les mystères dionysiaques de Thrace. Ces fêtes étaient organisées en l'honneur du « dieu cornu » de la fécondité et de la nature (incarné par Dionysos, Pan, Lug, Cernunos, Mithra). Ces fêtes s'accompagnaient de libations, de danses et d'orgies sexuelles afin de stimuler la fécondité des terres.
Les sorcières étaient réputées pour se réunir la nuit dans des endroits spéciaux pour accomplir des rites magiques. Les lieux que les sorcières choisissent pour pratiquer leur art ne sont donc pas le fruit du hasard. Les lieux de sabbat étaient en général situés à l'écart des populations, sur un mont ou bien dans une forêt. Les lieux sont très variés et permettent l’efficacité du rite, par les pouvoirs qu’on leur accorde autant que par la mémoire qu’ils suscitent, en conditionnant les acteurs de la cérémonie magique.

Halloween :
La fête d'Halloween, il y a dix siècles, était le jour de l'an païen fêté dans les pays celtiques le 1er novembre : c'était la fête de Samhain, dieu de la Mort.
Au cours de cette nuit, les sorcières enfourchaient leur balai, taillé dans du bois de genêt et enduit d'un onguent composé de plantes. Au IIe siècle, Apulée raconte dans son Âne d'or comment une sorcière nommée Pamphile s'apprête à s'envoler pour le sabbat : « Elle ouvrit un certain cabinet, en tira plusieurs boîtes. Ôtant le couvercle de l'une d'elles et en retirant l'onguent, elle se frotta pendant un temps considérable avec les mains, se couvrant de cette huile de la pointe des pieds jusqu'aux cheveux. »

Animaux et Métamorphose :
Les sorcières vivent entourées de leurs animaux favoris qui viennent leur apporter des aides magiques. Tous ces animaux (le chat noir, le corbeau, le crapaud, l'araignée, le rat, le lièvre) ont en commun avec leur maîtresse d'être redoutés et mal-aimés : ce sont autant de reflets d'elles-mêmes.
Ainsi avaient-elles le pouvoir de se métamorphoser, ce qui leur permettait de commettre leurs méfaits sans être reconnues. Sous forme de lièvres, les sorcières avaient coutume de se réunir en congrès. La rapidité que leur offrait cette forme leur permettait d'échapper à leurs poursuivants. Les longues oreilles étaient une aide précieuse pour espionner sans être vues. La patte de lièvre est considérée comme un porte-bonheur, preuve qu'une sorcière avait été mutilée de sa main, et donc privée de ses pouvoirs. Le hibou a été associé à la sorcière car il est un animal nocturne, avec de grands yeux pour espionner, et un cri parfois effrayant et associé à un présage funeste

Sorcière et enfant :
Les sorcières étaient réputées faire des repas cannibales d'enfants ou utiliser des cadavres d'enfants pour préparer des poudres ou des onguents magiques. Et, dans la croyance de l'époque, les sorcières avaient pour habitude de transmettre l'art de la magie de génération en génération ou bien de corrompre les enfants. La place des enfants dans la chasse aux sorcières est cruciale. Les vagues les plus importantes de bûchers furent accompagnées de phénomènes de grande ampleur concernant les jeunes enfants. Des enfants sorciers furent signalés partout en Europe. La condamnation de la mère pour sorcellerie faisait retomber des soupçons sur les enfants. De plus les aveux étaient facilement soutirés aux enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragor
Admin
Admin
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Mar 3 Juil - 10:06

merci a toi,
les sorcières ont beaucoup souffert durant des siecles, elles ont finit par ce caché et aujourd'hui encore elles ne le crient pas sur tout les toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robryn
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Mer 4 Juil - 9:52

tk
le pire pour elle c'est qu'elles sont mis dans le même panier alors qu'elles ne sont pas toutes mauvaises. il y a de bonne sorcières qui venerent la nature, je crois qu'on les appelles les wiccanes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Jeu 5 Juil - 10:35

merci,
je connais un peu la magie wiccane est c'est une magie qui prone le bien être et le respect de la nature. c'est une magie très douce, qui ressemble assez a la magie verte et blanche, c'est un peu le mélange des deux.
mais au moyen age, ils ne voulaient rien savoir, a croire qu'ils tenaient les sorcières pour responsable de touts leur malheurs. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Ven 6 Juil - 10:18

c'est assez particulier de savoir differencier les bonnes sorcières et les mauvaises.
personnellement je ne sais pas trop. il faut peut être la voir au quotidien et aussi voir son comportement, si elle a l'air malsaine ou pas.
on ne peut jamais vraiment savoir si une sorcières va nous jeter un sort ou pas. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste
Admin
Admin
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Ven 6 Juil - 10:34

Les sorcier(es) ont été énormément persécutés et chassé a l'époque. Le procès des sorcières de Salem aux États-Unis qui a entraîné la condamnation et l'exécution de vingt-cinq personnes et l'emprisonnement pour les autres en 1692 dans le Massachusetts est assez choquant. Ça ferais un autre bon sujet qu'en j'y pense scratch. Merci pour le sujet Elandra Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystereduparanormal.forums-actifs.com
Turion
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Dim 8 Juil - 10:08

merci pour ton passionnant sujet !
moi ce qui m'a choqué le plus ce sont les techniques de torture pour les faire avouer que ce sont des sorcières. avec ce genre de supplices elles étaient obligées d'avouer qu'elles en étaient une même si c'est faux, je pense qu'elles étaient prête a avouer n'importe quoi pour qu'ils arrête leur torture !! weep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Lun 9 Juil - 9:51

c'est claire que la vie de leur a pas fait de cadeau. l'eglise avait besoin d'un bouc emissaire !
les pauvres ont du fuire leur vie pour echapper au villageois, ça doit être dur de vivre cacher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragor
Admin
Admin
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Mar 10 Juil - 18:38

et puis elles pouvaient a tout moment ce faire accusé d'être des sorcères.
il suffit qu'une personne n'aime pas une autre personne et il lui suffisait de dire qu'elle était une sorcière pour ce débarrasser d'elle. ils ne cherchaient pas vraiment les preuves a cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste
Admin
Admin
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Mar 10 Juil - 22:18

Je suis de l'avis de Eragor. En même temps les personnes a cette époque était très méfiante et peureuse, je ne dis pas qu'il faut les comprendre loin de là Smile, parce que massacrer de pauvres innocents pour éradiquer un "mal" qu'il n'arrive pas à définir est horrible vu les tortures et autres mise à mort infligé No. Mais les gens avait peur et que faire pour enlever une peur, la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystereduparanormal.forums-actifs.com
Elandra
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   Mer 11 Juil - 18:47

c'est pas faux ce que tu dis. ils ne comprenais pas les phénomènes qui les entouraient, alors ils s'en faisaient un mal, c'est bien connus on a peur de ce qu'on ne peut pas comprendre et contrôlé.
mais je pense aussi que ça été un pretexte pour l'eglise de marqué des points en disant que le mal c'était la sorcellerie et eux le bien ! ainsi les gens ce tournait plus facilement vers l'église, ça les rassurait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Sorcier(es)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Sorcier(es)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lune c'est pas sorcier
» Sorcier ou sorcière ?
» les emissions "c'est pas sorcier"
» C'est pas sorcier spécial
» [Débat] Jésus envoyé du Divin ou puissant sorcier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mystère du Paranormal :: MYTHES ET LÉGENDES :: Créatures et Légendes-
Sauter vers: